L’interprétation

La spécificité d’In Site

Elle consiste à renforcer son approche scénographique et architecturale en intégrant dans son équipe un “interprète”.

Conscient de l’enjeu des médiations dans un musée ou une exposition, mais aussi des lacunes des formations en scénographie dans le domaine de la pédagogie, il s’agit alors d’apporter au projet une nouvelle dimension afin de développer la qualité didactique et l’attractivité des médiations proposées.

Les questions des parcours notamment jeunes publics, du guidage, de l’interprétation et de l’animation font ainsi partie intégrante de tous les projets culturels auxquels In Site participe.

Définition “In Site”

Imaginée il y 70 ans par Freeman Tilden, la notion d’interprétation a naturellement évolué sans toutefois renier les principes de son fondateur.

De notre point de vue : l’interprétation consiste en l’art et la technique de transmettre, par la confrontation et l’expérience, la valeur et la signification d’un patrimoine. Ainsi impliqué, le visiteur devient alors acteur, à la fois du lieu et du sujet.

La spécificité d’In Site

Elle consiste à renforcer son approche scénographique et architecturale en intégrant dans son équipe un “interprète”.

Conscient de l’enjeu des médiations dans un musée ou une exposition, mais aussi des lacunes des formations en scénographie dans le domaine de la pédagogie, il s’agit alors d’apporter au projet une nouvelle dimension afin de développer la qualité didactique et l’attractivité des médiations proposées.

Les questions des parcours notamment jeunes publics, du guidage, de l’interprétation et de l’animation font ainsi partie intégrante de tous les projets culturels auxquels In Site participe.

Définition “In Site”

Imaginée il y 70 ans par Freeman Tilden, la notion d’interprétation a naturellement évolué sans toutefois renier les principes de son fondateur.

De notre point de vue : l’interprétation consiste en l’art et la technique de transmettre, par la confrontation et l’expérience, la valeur et la signification d’un patrimoine. Ainsi impliqué, le visiteur devient alors acteur, à la fois du lieu et du sujet.

Les 3 niveaux d’interprétation

Il ressort de notre expérience trois axes clés d’interprétation. Utilisés tour à tour, ils clarifient les niveaux d’intervention pour traduire un patrimoine en visite passionnante.

1- Information / Donner du sens

L’interprétation se fonde sur un programme scientifique. Au-delà d’une simple restitution de savoir, il s’agit de donner du sens aux sites, aux objets et aux collections.

2- Pédagogie / Traduire un discours scientifique en langage commun

L’interprétation traduit un langage scientifique en expérience de visite accessible au plus grand nombre.

3- Style / Créer un univers sensible

L’interprétation fait écho à l’univers de référence du projet en traduisant son angle éditorial et ses partis pris en stimulations sensibles personnifiées.